<< Partie 1 – prec.

Orientation et motivation sont étroitement liées. Mieux se connaître pour mieux s’orienter; un travail à réaliser en amont pour ne pas s’égarer dans des cursus inadaptés où la démotivation guette. L’orientation ne peut être abordée d’un point de vue uniquement rationnel, car elle touche la personne. (voir 1ère partie de l’article)

Démotivation ou absentéisme : trop de jeunes s’égarent dans une mauvaise orientation

Orientation-comment-s-affranchir-des-projections-adultes

Dessin de G.Mathieu | mathieu-dessins.com

Je revois Antoine arriver en RV, alors qu’il était en troisième 1ère année de quelque chose…. ; sans aborder l’orientation d’emblée, de manière frontale, on a avancé, au cours des semaines, sur ses terrains. Peu à peu s’est dessinée sa belle personne, ses intérêts, ses capacités, ses valeurs, ses constances, ses rêves, ce à quoi il croyait et ce qu’il voulait apporter au monde,,, Il prenait confiance, trouvait sa place. Ses résultats sont devenus fulgurants, Antoine a trouvé sa voie, il a eu tout ce qu’il voulait, résultats, premiers placements, stage à l’étranger… et même une amoureuse !

Anouck s’ennuyait en 1ère année licence cinéma : beaucoup de cours théoriques, alors qu’elle rêvait de créations artistiques et concrètes ;

Matthieu, orienté en section pro cuisine alors qu’il détestait ça. Il a finalement pu réintégrer le cursus général, (« être orienté », souvent vécu comme une humiliation, est bien pire que s’ « être -mal-orienté ») ;

Pauline, totalement démotivée, en terminale : à la suite d’un entretien-bilan d’orientation, pendant lequel elle a exécuté toute une batterie de tests, et où elle dit aimer les maths, le verdict est tombé : expert comptable…ça ne lui plaisait pas du tout, elle se sentait mutilée dans une part d’elle même, car ce verdict d’orientation ne prenait en compte que son affinité avec les maths. Et il y’ avait plein d’autres choses qu’elle voulait épanouir, importantes pour elle.

Puis toutes celles et ceux qui sont là « parce que j’savais pas quoi faire d’autre » : démotivés, absentéistes, tristes ou amers, quelle image positive peuvent-ils avoir d’eux-même ? Quelle confiance en eux ? Quelle confiance dans l’avenir ? Comment pourra-t-on leur demander d’avoir une vision collective alors que déjà, ils n’en ont pas d’individuelle ?

Il est pourtant connu maintenant que « Le sentiment qu’ont beaucoup d’élèves d’être « enfermés » dans des choix d’orientation souvent contraints et mal préparés en amont figure parmi les principales causes d’absentéisme. »

Diana Nyad a atteint l’objectif de sa vie d’athlète : nager 165 km, depuis Cuba jusqu’à la Floride, à 64 ans. Ecoutez son histoire.

Orientation et motivation : Chacun sa route !

« Choisir, c’est renoncer » disait A. Gide. Et si, plutôt, c’était « accepter ».

Choisir, c’est accepter.

  • Accepter de grandir ;
  • Accepter de faire avec ce qu’on a et qui on est ;
  • Accepter la réalité et sa réalité ;
  • Accepter l’effort et la persévérance ;
  • Accepter de prendre sa place dans le monde ;
  • Accepter les incertitudes ;
  • Accepter ses responsabilités,
  • Accepter sa non toute-puissance,
  • accepter aussi que ce choix n’est pas définitif; on ne peut prétendre contrôler l’avenir et chacun évolue.

Certains chemins détournés nous ramènent à nos passions, nos rêves d’enfance, libérés d’influences parasites et gonflés de talents enfouis. Accepter de ne pas incarner les rêves de ses parents, grands-parents, mentors… ou, au contraire, accepter d’y donner corps car cela nous convient aussi. En toute conscience.

Orientez-vous vers un domaine que vous aimez

orientation chacun doit inventer son chemin parcours du loup blancSachez prendre de la distance aussi par rapport à vos choix. Tout reste aménageable. Ne verrouillez pas l’avenir dans une cage de verre.

Beaucoup de jeunes me disent « je ne sais pas quoi faire de ma vie… » Effectivement, vu sous cet angle, c’est assez angoissant ! Connaissez-vous quelqu’un d’heureux et épanoui qui a contrôlé toute sa vie ? On ne peut prédire l’avenir. La vie est pleine de surprises, de rencontres, de découvertes, de changements, de possibles.

En identifiant ses points forts, ses sources d’équilibre, la connaissance de soi alimente la confiance en soi.
Et connaissance de soi et confiance en soi génèrent audace et capacités d’innovation.
La nouvelle génération porte en elle de multiples ressources à communiquer aux entreprises et à la société.

Orientez-vous vers un domaine que vous aimez. C’est là où vous déploierez vos compétences car le plaisir est source de motivation et le sentiment de compétence perçue un moteur de motivation. On ignore tout des nouveaux métiers de demain ; Vous avez tout à inventer ! Inventez votre métier en associant vos passions.

Prenez le temps de vous poser, de noter ce qui vous plaît, vraiment, en utilisant des verbes d’action. Puis, entrez dans le détail pour définir ces verbes. Qu’est-ce-que cela veut dire pour vous ? Il y’a de multiples façons de soigner, de communiquer, d’organiser, de construire, d’écrire, de créer, de gérer, de compter etc. Quelle est la vôtre ?

L’innovation, reine du jeu d’une orientation réussie

Vous aimez la mode et vous êtes féru de biologie ? Devenez expert en recherches de nouveaux textiles ! Vous aimez les lettres et l’informatique, devenez spécialiste de la sémantique du web ! Vous aimez la nature et la technologie, devenez un pro du recyclage et inventez des matériaux !

Que votre parcours soit chaotique ou non, cherchez le sens que vous voulez donner à votre existence. Que vos actions soient animées par votre nature. Que l’évidence de votre identité alimente vos projets. Que vos réalisations honorent votre humanité. Nous sommes des êtres de désir, le désir est notre unique force motrice : « Il n’y a qu’un seul principe moteur : La faculté désirante. » disait Aristote.

Historien et prospectiviste de formation, Mathieu Baudin est Directeur de l’Institut des Futurs souhaitables (IFs). Pour les rêveurs de possibles qui n’acceptent plus d’être en contradiction avec eux-mêmes et veulent explorer les souhaitables…. Ecoutez le !

Carpe Diem

orientation-et-innovation

Dessin de GMathieu | mathieu-dessins.com

Profitez des bi-licences, des nombreuses passerelles, des enseignements online, de la mondialisation. N’ayez pas peur, contactez vos rêves, trouvez votre chemin et ajustez vos capacités à vos aspirations, non l’inverse. C’est possible, vous êtes capables, le monde a besoin de vos idéaux et de vos ressources !

La génération Y est une génération « multi-projets ». Particulièrement adaptable, elle aime associer les opportunités. Le mot « débouchées » n’a pas de grandes significations pour elle. Familière du zapping, c’est une génération vive, curieuse, ouverte à l’essai. Cessons de l’embrigader dans des schémas d’un monde qui n’est plus. Ils ont une belle page d’Histoire à écrire et n’ont plus besoin d’encre…

temoignages confiance en soi estime de soi jeunes   Leurs témoignages ici >>   

posted by : Laure de Balincourt

journee confiance en soi estime de soi jeunes  << Retour à la partie 1 – « Orientation: comment savoir celle qui me correspond ? »

Sources et Liens utiles :

Les politiques de l’orientation scolaire et professionnelle selon l’Institut Français de l’Education : http://ife.ens-lyon.fr/vst/DA/detailsDossier.php?dossier=25&lang=fr
Recrutement : quand motivation et personnalité passent avant les compétences
Admission Post Bac : tout savoir sur la procédure 2014
Un MOOC (Massive Open Online Courses) pour tout savoir sur l’APB

Choix des cursus :
Un cabinet d’orientation en qui nous avons confiance : TALENVIA.com
Un très bon site pour lycéens et étudiants : Etudinfo.com, et un article sur les procédures hors APB ici

A propos des nouveaux jobs :
Ceux qui vont monter et ceux qui vont disparaître, Capital.fr
Les 10 experts du web qui seront incontournables demain

Vous avez aimé cet article ? Pensez à le partager !

 

Vous avez entre 15 et 30 ans ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>