Se connaître : les questions essentielles

« Qui suis-je ? », « qu’est-ce que je veux ? », « quelle direction me correspond ? », « quel chemin respecte ma singularité ? »

Sur le plan physique autant qu’affectif, relationnel, intellectuel, spirituel,… chacun de nous cherche à répondre à ces questions; se connaître.

se connaitre pour se liberer de son image | developpement personnel adosConstitué d’un ensemble de niveaux, du plus matériel au plus subtil, l’identité humaine reste le plus grand des mystères, chacun articulant les innombrables combinaisons possibles entre ces différents niveaux.

Se connaître : unir corps, coeur, esprit

Se connaître c’est découvrir le langage du corps, ses besoins primordiaux, reconnaître ses aptitudes particulières et admettre ses limites, repérer et accueillir ses émotions pour être capable de les réguler, distinguer ses références, ses critères d’évaluation, ses clés de fonctionnement, les valeurs propres à chacun et les certitudes qui se sont formées tout au long des expériences personnelles, … Unir le corps, le cœur et l’esprit.

Le Parcours du Loup Blanc favorise cette prise de conscience et accompagne le jeune vers ces grandes découvertes.
Définir les grands horizons à l’intérieur desquels se forme notre appréciation du monde apparaît comme une nécessité pour grandir avec unité et cohérence.

Se connaître pour agrandir son « champ de possibles »

Car si “ce qui trouble les hommes ce ne sont pas les choses, mais les jugements qu’ils portent sur ces choses” (Epictéte), comprendre comment s’élaborent nos évaluations et nos interprétations fait partie du chemin de responsabilisation et de libération que nous cherchons tous.Connaissance de Soi | B. de Clairvaux | Developpement Personnel & Coach ados

Les connaître nous sort de l’ignorance et nous permet de devenir actif pour changer les perceptions qui nous affectent de manière négative. En PNL, on appellera cela “agrandir sa carte du monde”. C’est une manière de ne plus subir préjugés, règles, croyances, systèmes ou valeurs qui ne nous appartiennent pas, et, au contraire, de s’appliquer à épanouir les siennes. Car s’attribuer un monde extérieur –sans en être conscient- entrave notre propre fonctionnement et génère frustrations, amertumes, agressivité, colère, instabilité, indécision, procrastination, démotivation, ou pire encore !

En revanche, adopter occasionnellement le modèle du monde de quelqu’un d’autre pour privilégier la qualité d’une relation, le respect d’un environnement (familial, professionnel, culturel, intellectuel…) est la base du “vivre ensemble”. Cette attitude ne peut se pratiquer que dans la conscience de son identité.

Se connaître pour s’ouvrir aux différences

Faire reposer notre vie sur notre nature singulière intègre l’idée que l’homme est un être de relation avant tout; laisser également la place à la culture implique l’acceptation de la différence qu’ont les hommes de répondre à leurs besoins.

Se connaître, c’est donc entamer un dialogue entre nature et culture pour s’approcher du si difficile “Tu aimeras ton prochain comme toi-même”. C’est fouiller au plus profond de soi pour y découvrir ce qui nous appartient en propre, ce qui nous rend si profondément unique, si intimement uni sur le chemin d’acceptation.
Et la perception de cette unité nous permet de nous ouvrir à l’autre, de considérer la différence de l’autre non plus comme une menace mais comme une richesse; la différence est le reflet de l’unicité de chacun, non pas une provocation à réprimer, un défi à standardiser, un combat à vaincre.

S’individualiser pour mieux s’universaliser; la connaissance de soi est un chemin de rencontres le long duquel les masques de la personnalité s’effacent derrière une identité harmonieuse.

Se connaître pour se libérer de ses automatismes, se dégager des contraintes de son image, s’ouvrir aux relations authentiques, recevoir.

Se-connaitre-pour-etre-soi-confiance-en-soi-coaching-paris

Se connaître pour rester digne

Voilà l’intérêt d’apprendre à se connaître. Dans cette maturation de nous-mêmes, dans cet agrandissement de notre vie, les jeunes excellent. Ils ont ce goût de la découverte et de l’aventure qui leur permet d’accéder avec bonheur et facilité à cette démarche.
Désireux de cette harmonie intérieure, ils savent s’y appuyer pour donner corps à leurs projets.
Epris d’un monde meilleur, ils cherchent des outils pour en être bâtisseurs. Et si l’école ne le fait pas, osons leur transmettre par des alternatives

Car

Chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne. L’ignorance est la nuit qui commence l’abîme. La nuit produit l’erreur, et l’erreur l’attentat
Victor Hugo – les quatre vents de l’esprit

Laure de Balincourt

stages confiance en soi estime de soi ados et jeunes adultes-coaching-paris

 

 

Un commentaire

  1. Subirana Sylvie

    J’aimerais bien avoir ce genre de stage ( développer la confiance en soi) pour mon fils de 15 ans, mais nous habitons à St Rémy-lès-Chevreuse 78. Connaissez-vous des personnes qui le fassent ? Merci pour votre réponse, sincères salutations Sylvie Subirana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>