Méli-mélo de croyances

Balises entre l’imaginaire et la réalité, nous avons vu dans l’article précédent « Croyances – Qu’est-ce qu’une croyance ? » que nos croyances répondent à nos doutes et incertitudes. Filtres de la réalité, nos croyances sont dynamiques dans le sens où elles dirigent notre agir.

Carcans ou portes ouvertes, nous pouvons changer nos croyances et rétablir ainsi un certain équilibre entre responsabilité individuelle et déterminisme.

A l’origine d’un manque de confiance en soi, d’une faible estime de soi, de rapports de force, de rigidités, de découragements, de sectarisme, comme source de nos motivations, énergies, enthousiasmes, espérances,,, se nichent des croyances limitantes ou des croyances aidantes.On ne discute pas plus avec les croyances qu'avec les cyclones-Gustave Le Bon Citation in Psychologie des foules Plus »

Croyances et positions de vie

« Je crois que les êtres humains sont fondamentalement bons », « je crois qu’on ne peut compter sur personne », « je crois que le monde est injuste »,  » je crois qu’on peut toujours changer quelque chose », « je crois que rêver est une perte de temps », « je crois que l’école ne sert à rien », « je crois que la vie est une loterie », « je ne crois pas au hasard », « je crois qu’il y’a des métiers plus valeureux que d’autres »,

L’être humain est un être de croyances

Toutes ces affirmations sont ce qu’on appelle des croyances. Et nous sommes tous perclus de croyances. Plus »

musique-et-cerveau-musique-et-memoire-c.jourt-pineauLà où il y’a des hommes, il y’a de la musique.

Les études se multiplient pour démontrer la puissance de la musique, l’impact de la musique sur notre cerveau, notre corps, nos émotions. La musique est partout, incroyablement accessible. Les nouvelles technologies facilitent cet accès. Devenue familière, les jeunes s’en emparent pour se déplacer, attendre, échanger, découvrir, s’exprimer, rêver ou s’isoler du monde. L’écoute de la musique active certains circuits neuronaux et génère des modifications du flux sanguin cérébral. Les effets de la musique étant si riches, la musique est donc naturellement utilisée comme outil thérapeutique. Cette pratique est appelée « musicothérapie ». Plus »

Comprendre le système de mémoires pour mieux apprendre

La Mémoire ? Un territoire où les neurosciences frôlent la géographie ; le monde des mémoires est vaste avec des terres encore inconnues, des explorateurs, des frontières de plus en plus précises et des voies de communication nombreuses et variées.memoire-memoires-fonctionnement-cerveau-apprentissage

Le terme « mémoire » nous vient de la déesse Mnémosyne, aux charmes certains puisque Zeus y succomba pendant 9 nuits, laissant la belle Mnémosyne engendrer les 9 Muses de la connaissance. C’est dire son importance auprès des Grecs de l’Antiquité. Cet intérêt perdure, Plus »

Découverts dans les années 90 par Giacomo Rizzolatti, neurologue à Parme, les neurones miroirs sont une révélation majeure dont on n’a pas fini de faire le tour ! Les neurones miroirs signifient que le cerveau réagit non seulement à soi mais aussi à son semblable. Fondamentales donc dans notre système de relation, ces neurones miroirs font partie de nos 100 milliards de neurones. Ils s’activent (en miroir) lorsqu’il y’ a geste et également, chez l’homme, lorsqu’il y’ a intention de geste.
Les conséquences de cette découverte dans la compréhension de nos processus de communication Plus »

Issue d’une rencontre entre le dr. Pierre Huc, Neurologue, Psychiatre et Brigitte Vincent-Smith, Professeur de Didactique des langues étrangères/secondes (Ottawa, Canada), l’Institut de Neurodidactique International promeut la compréhension des neurosciences pour permettre d’appliquer ses découvertes à l’apprentissage.

Cet enjeu nous passionne, évidemment membre de l’INI, nous nous sommes rendues à Collioure au dernier symposium du 16 et 17 mai 2014 qui a largement tenu ses promesses ! Plus »