La Communication NonViolente en 4 étapes

Langage élaboré par Marshall Rosenberg, la Communication NonViolente (CNV) favorise une relation responsable, authentique et empathique entre les êtres humains.

A l’inverse du langage du jugement et de la domination, langage aliénant appris au travers des logiques de compétition, performance et d’appropriation dans notre société pyramidale, la Communication NonViolente s’appuie sur un langage créateur, considérant chacun comme un être libre, responsable, égal. Elle fait appel à nos qualités d’ouverture, de compréhension, de compassion et de bienveillance.

Tout comme la désastreuse communication violente s’est très bien apprise le long des siècles alors qu’elle est en discordance avec nos besoins de paix et d’unité, la Communication NonViolente, en accord avec notre nature reliée aux autres, s’apprend et s’acquiert par la pratique.

Notre action individuelle a un impact collectif. Quel monde de demain voulez-vous ?

La Communication Non Violente, c’est :

  1. Poser une situation concrète, factuelle observée
  2. Exprimer son ressenti par rapport à cette observation
  3. Exprimer son ou ses besoins par rapport à ce(s) ressenti(s)
  4. Exprimer une demande claire et respectueuse

Ce travail de conscience par rapport à son positionnement permet une meilleure communication avec soi-même et donc une meilleure communication avec les autres.

La non-communication avec soi entraîne une non-communication avec les autres; la non-connection à soi une non-connection aux autres; la guerre contre soi, la guerre contre les autres. Inévitablement.

On peut changer. Tout est possible !

Vous avez entre 15 et 30 ans ?