La créativité a la cote !

Chouette, j’entends de moins en moins « Nan, mais moi j’suis nul j’ai pas d’imagination » !
Chouette, je lis de + en + d’articles de presse sur les qualités créatives !
Chouette, je perçois davantage de crédit accordé à la créativité.

Je l’expérimente à chaque stage ; les jeunes se réconcilient volontiers avec leur imagination et veulent apprivoiser leur créativité.

Du monde de l’entreprise aux choix d’orientation professionnelle, la créativité Plus »

Partout des pancartes annonçaient que le diable se retirait des affaires et mettait ses outils en vente.

Malice, haine, envie, jalousie, trahison, mensonge, avidité,… tous les instruments du mal étaient là et chacun son prix.

Parmi tous ces outils rutilants, il y en avait un, apparemment inoffensif et Plus »

Méli-mélo de croyances

Balises entre l’imaginaire et la réalité, nous avons vu dans l’article précédent « Croyances – Qu’est-ce qu’une croyance ? » que nos croyances répondent à nos doutes et incertitudes. Filtres de la réalité, nos croyances sont dynamiques dans le sens où elles dirigent notre agir.

Carcans ou portes ouvertes, nous pouvons changer nos croyances et rétablir ainsi un certain équilibre entre responsabilité individuelle et déterminisme.

A l’origine d’un manque de confiance en soi, d’une faible estime de soi, de rapports de force, de rigidités, de découragements, de sectarisme, comme source de nos motivations, énergies, enthousiasmes, espérances,,, se nichent des croyances limitantes ou des croyances aidantes.On ne discute pas plus avec les croyances qu'avec les cyclones-Gustave Le Bon Citation in Psychologie des foules Plus »

Croyances et positions de vie

« Je crois que les êtres humains sont fondamentalement bons », « je crois qu’on ne peut compter sur personne », « je crois que le monde est injuste »,  » je crois qu’on peut toujours changer quelque chose », « je crois que rêver est une perte de temps », « je crois que l’école ne sert à rien », « je crois que la vie est une loterie », « je ne crois pas au hasard », « je crois qu’il y’a des métiers plus valeureux que d’autres »,

L’être humain est un être de croyances

Toutes ces affirmations sont ce qu’on appelle des croyances. Et nous sommes tous perclus de croyances. Plus »

>> Jeunes d’aujourd’hui, et si on leur faisait confiance ?

GenY et GenZ, un patchwork de ressources

Et si on apprenait à les connaître ces jeunes en retournant les cartes ? Qualités, défauts, tout est lié et c’est souvent une histoire de points de vue ou de mesure ! Plus »

Ils sont 5 amis. 5 copains, de 23 à 25 ans, qui partent à vélo faire le tour du monde pendant 3 ans. Défis, partage, solidarité, enthousiasme, aventure, curiosité, amitié, leur histoire nous interpelle; elle éveille la force du rêve.

Plus »

Se connaître : les questions essentielles

« Qui suis-je ? », « qu’est-ce que je veux ? », « quelle direction me correspond ? », « quel chemin respecte ma singularité ? »

Sur le plan physique autant qu’affectif, relationnel, intellectuel, spirituel,… chacun de nous cherche à répondre à ces questions; se connaître. Plus »

Concentration et adolescence : cherchez l’erreur ?

concentration-adolescence-jeunes-developpement-personnel« N’arrive pas à se concentrer », « pense à autre chose », « perturbe la classe », « reste avachi sur la table »,,, Comment aider les adolescents et les étudiants à trouver leur concentration ? Plus »

Pour améliorer une bonne concentration chez les jeunes :

La concentration est primordiale pour réussir et atteindre son objectif. Apprendre à se concentrer est donc essentiel. La concentration est une faculté qui s’acquiert et s’améliore. Elle facilite la mémorisation et entraîne la motivation.

Cultiver régulièrement nos capacités attentionnelles nous aident à mieux résister aux stimulations et au vol d’attention, Plus »

Pourquoi accompagner ou coacher des adolescents ?

valeur incitative de la creativite

© Joël Guenoun

L’adolescence est une période de vulnérabilité, comme toute étape de changement. Changement physique et changement mental. Lors de ce changement d’état, l’adolescent sort de son pays d’enfance et dégage son identité de personne. Cette revendication identitaire, nécessaire et naturelle, varie selon les individus. Notre société n’étant plus rythmée par des rituels, cette difficulté à se trouver et prendre sa place s’est accrue. Plus »